Archives par mot-clé : De funès

Exposition De Funès : un acteur culte enfin à la Cinémathèque

Si pendant longtemps le talent de Louis De Funès n’a pas été réconnu par une partie du monde du cinéma, il trouve enfin sa place dans le panthéon de la Cinémathèque
Initialement prévue pour le printemps, c’est un plaisir de pouvoir enfin parcourir cette exposition.
Jauge réduite et réservation obligatoire permettent d’éviter l’affluence attendue de visiteurs.
Alors, sans jouer des coudes, on plonge dans la vie Louis De Funès et l’on découvre avec délice un parcours artistique et personnel méconnu.

De Funès

Une scénographie ancrée dans le temps

C’est à presque 50 ans que Louis De Funès explose au cinéma. Et pendant 20 ans, l’acteur aux mimiques uniques et au débit particulier restera en haut de l’affiche. Cela malgré certains films plus ou moins réussis et le dédain d’une partie des professionnels même au regard des grands succès populaires devenus cultes.

De Funès

Son parcours et ses galères des débuts sont à la base de cette exposition. En parallèle de sa vie professionnelle, les panneaux explicatifs retracent les dates des évènements de la vie sociale et politique de la France. Une façon d’ancrer un homme et ses personnages dans leur époque : de l’occupation au début des années 80.

De Funès

Les nombreux extraits vidéos soulignent avec intelligence ses choix et la diversité de son travail, bien avant sa renommée.
Fan de Charly Chaplin, Buster Keaton,  Laurel et Hardy, ou  W.C. Fields, il compose, grâce aux talents de ses ainés, ses personnages au visage caoutchouc : vil, de mauvaise foi, autoritaire et que l’on aime détester. Il parsèmera ses films de références à ses mentors.

De Funès

L’homme est vrai bourreau de travail, et il le sera aussi parfois avec ses partenaires : la perfection ne s’obtient pas dans la facilité.

De Funès : une expo fouillée

En effet, Louis De Funès a noté sans discontinuer dans des cahiers des idées de gags, de scènes et de répliques qui prirent vie, ou non, sur grand écran.

Les écrits abondent dans cette exposition : des scénarios annotés, des articles et de nombreuses lettres de l’acteur, ou des admirateurs inattendus comme François Truffaut.

Louis De Funès

A vous de découvrir, lors de votre visite, la réponse manuscrite du réalisateur Gérard Oury  😉

Deux petits bémols cependant. Dans les deux premières zones, l’ambiance sonore est un peu brouillonne : les sons des vidéos se parasitent, ce qui les gâchent un peu. Et bien que cette expo soit très riche, on aurait aimé voir davantage  d’accessoires et de costumes.

De Funès
Scénario annoté du Corniau

De Funès

Mais ces défauts n’empêchent pas de prendre un plaisir de gamin en passant d’un extrait de film à l’autre (même si on les connait tous par coeur), en découvrant les affiches étrangères des films et tous les travaux préparatoires des tournages.

Louis De Funès

Le dernier mot sera pour Henry Chapier : “La Grande Vadrouille est au cinéma de divertissement ce qu’est Pierrot le fou au cinéma d’art et d’essai”

Au final, cette exposition rend un hommage bien mérité à l’acteur et au créateur qu’était Louis de Funès.

Louis de Funès

Louis de Funès, l’exposition

Du 15 juillet 2020 au 31 mai 2021

Du 15 juillet au 30 août 2020 :
du mercredi au dimanche de 11h à 20h
Du 02 septembre 2020 au 31 mai 2021 :
Lundi, mercredi, jeudi, vendredi de 12h à 19h
Samedi de 11h à 22h
Dimanche de 11h à 20h

Réservation obligatoire

La cinémathèque française
51 rue de Bercy
75012 Paris

Share