Aurélie Dupont : les adieux de la danseuse étoile par Cédric Klapisch

Lors d’une conférence de presse donnée dans un des salons feutrés du Palais Garnier, Aurélie Dupont a annoncé ses adieux à la scène de l’Opéra de Paris, le 18 mai prochain à la fin du ballet L’Histoire de Manon.  Cet événement fera l’objet d’une captation exceptionnelle  réalisée par Cédric Klapisch diffusée au cinéma en direct et sur France 3 lors d’une soirée spéciale. La danse n’aura jamais été aussi accessible et l’occasion unique d’être subjugué une dernière fois par le talent de la danseuse étoile sur la scène de Garnier.

photo de Delphine Ghosarossian
photo de Delphine Ghosarossian

Un regret
Benjamin Millepied n’a pas manqué de partager son amertume : « j’ai beaucoup de tristesse d’arriver à l’Opéra et de voir partir Aurélie Dupont. »
« Parce qu’elle représente ce qu’il y a de meilleur dans la danse et la musicalité », le nouveau directeur du ballet de l’Opéra de Paris qui a collaboré avec la danseuse étoile –  pour Amoveo en 2006 et 2009 – lui  a proposée d’être maitre de ballet à partir de septembre. Sa volonté étant qu’elle « puisse transmettre son savoir, son intelligence, avec une grande facilité. »

Benjamin Millepied, directeur du ballet de l'Opéra de Paris
Benjamin Millepied, directeur du ballet de l’Opéra de Paris

« Après 32 ans de maison », l’intéressée ne se voyait pas rester quand elle a pris la décision de son départ. Ce n’est que parce que c’est Benjamin Millepied qui lui demandé qu’elle a choisi de rester.
Et la bienveillance et l’écoute du Directeur de la danse sur la danseuse lors de cet échange avec la presse confirme le lien fort qui unit ces deux artistes.
Elle explique son futur rôle : « maître de ballet c’est faire travailler les solistes (individuellement et en couple), travailler leur endurance, leur personnage. Avant de préciser : « je vais leur poser beaucoup de questions pour qu’ils réfléchissent. Et je veux rendre les danseurs plus beaux qu’ils ne le sont déjà. »

Aurélie Dupont danseuse étoile adieux scène du Palais Garnier Opéra de Paris Cédric Klapisch réalisateur captation L Histoire de Manon ballet photo by united states of paris blog

Adieux à la scène de Garnier
L’interprète de Bausch, Preljocaj, Ek, Mc Gregor, Béjart, Kylian, Waltz ne fait pas ses adieux à la danse mais à la scène de Garnier : « j’ai encore envie de danser, de prendre des risques dans des créations contemporaines, pouvoir être riche de plein de choses. »

Aurélie Dupont dit s’être préparée au départ depuis 3 ans. « Ne plus être danseuse étoile, c’est comme si on n’avait plus d’identité », reconnait celle qui a eu justement du mal avant d’accepter ce statut si particulier dans la hiérarchie du ballet et d’en être pleinement fière.

Ses fils qui l’ont très peu vue sur scène n’ont pas manifesté un profond regret pour ce changement. Ce départ a même donné des envies à 180 degrés à l’aîné, Jacques, 7 ans : « Si tu n’es plus danseuse étoile, tu vas pouvoir danser au Moulin Rouge, alors ?« 

Pour Cédric Klapisch, réalisateur d’un portrait documentaire sur la danseuse, cet événement sera une première : « c’est un vrai challenge de filmer un ballet en direct. »

Les tragédies et Pina Bausch
De cette carrière impressionnante, Aurélie Dupont retient les tragédies qui lui ont donné ses plus beaux rôles. Comme cette Dame aux Camélias (Neumeier) à laquelle elle pensait aussi pour son tout dernier pas de danse sur la scène de Garnier.
Il sera aussi question de la chorégraphe Pina Bausch qui aura révélé la danseuse à elle-même et à ses propres faiblesses, lors d’un Sacre du Printemps bestial et spectaculaire.

Cédric Klapisch Aurélie Dupont danseuse étoile adieux Palais Garnier Opéra de Paris réalisateur captation L Histoire de Manon ballet photo by united states of paris blog

L’Histoire de Manon (Kenneth MacMillan)
suivi des adieux d’Aurélie Dupont
au Palais Garnier, Paris

le lundi 18 mai à 19h30

Projection en direct dans 30 salles de cinéma UGC et cinémas indépendants France et Europe dans le cadre de Viva l’Opéra !
Paris, Région Parisienne et Province (Lyon, Toulouse, Strasbourg…)


Soirée exceptionnelle sur France 3
le samedi 30 mai à partir de 22h40
avec le ballet L’Histoire de Manon et le documentaire Aurélie Dupont, l’espace d’un instant

le 30 mai : sur Culturebox, une expérience live immersive et inédite ouvert à tous les internautes. Cliquez sur : culturebox.fr/aureliedupont 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *