Tintoret

Tintoret au Musée du Luxembourg : révélations sur un génie

Tintoret se dévoile comme jamais à Paris, au Musée du Luxembourg et pour fêter ses 500 ans. Raretés, redécouvertes et détails incroyables ponctuent l’exposition qui a comme volonté de révéler au plus grand nombre la Naissance d’un génie

Ma chance a été de suivre la visite guidée menée par le commissaire  général Roland Krischel. Venu du Wallraf-Richartz-Museum & Fondation Corboud de Cologne, en Allemagne, il a partagé un regard neuf sur ce grand peintre de la Renaissance vénitienne.
Je n’étais pourtant pas convaincu d’être saisi lors de ma visite. Et je me suis fait cueillir magistralement.

Voici ce qu’il ne faut absolument pas râter.

Tintoret

« Je l’ai chassé pendant des années ! » 

Ce n’est pas un animal mais bien un tableau qu’a recherché. « Il était référencé mais personne ne savait où il se trouvait. Il est apparu sur le marché de l’art en 2016« . Il est question du Portrait de Nicolo Doria, qui a une place royale au sein de l’exposition.

On passerait sans doute rapidement devant et ce serait un tort. D’une part, parce que Tintoret a réalisé très peu de portraits en pied et qu’il a été très longtemps associé au nom du Titien.
La petite histoire est savoureuse : Le Titien aurait exécuté l’esquisse de la tête et Tintoret aurait réalisé le tableau, sans que les commanditaires ne soient au courant.
Cependant, le jeune peintre aurait eu vent de l’argent touché par son ainé. La différence avec ce qu’il aurait reçu finira par le faire sortir de l’ombre et ainsi révéler qu’il en est l’auteur.

Dans la même salle, un homme a retrouvé son nom. Alvise Mocenigo – qui sera un futur doge – a été identifié à l’occasion de cette exposition.

Tintoret

Tableaux à plusieurs mains – Partager l’atelier

Ce que révèle le parcours c’est la pratique de l’atelier, à l’époque.
« Il était possible qu’un tableau soit réalisé par deux ou trois peintres différents. » Ainsi, Saint Marc en trône est signé par Giovanni Galizzi, membre de l’atelier du Tintoret. Cependant, le visage de saint Patrick à droite est plus abouti que les autres figures de l’oeuvre. Ce qui confirme qu’il a pu être réalisé par le Tintoret.

Tintoret

Tintoret
Détail

La Princesse et son reflet

Un des prêts importants de cette exposition, La Princesse et saint Georges et saint Louis a été exécutée pour un monument d’administration financière à Venise.
Et c’est une révolution de voir une femme dans une scène et dans un bâtiment fréquenté par des hommes. Cette toile leur est donc bel et bien destinée. Les regards des deux hommes sur cette femme autorisent celui des visiteurs. Le reflet du décolleté de la Princesse dans l’armure participe encore à cette contemplation.
« Comme un sculpteur, Le Tintoret montre la figure humaine de plusieurs points de vue. »

Tintoret

Exposition Tintoret, naissance d’un génie

jusqu’au 1er juillet 2018

au Musée du Luxembourg 
19 Rue de Vaugirard
75006 PARIS
Tél. : 01 40 13 62 00

horaires :
du lundi au jeudi de 10h30 à 18h
vendredi, samedi, dimanche et jours fériés de 10h30 à 19h
fermeture le 1er mai
(pas de jour de fermeture hebdomadaire)

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.