Concours: 2×2 places pour La Sublime Revanche le 24 novembre au Vingtième Théâtre

Fidèles d’United States of Paris vous aurez compris que la fine équipe a adoré les beautiful girls de la revue-cabaret: La Sublime Revanche, actuellement au Vingtième Théâtre.
Et comme nous souhaitons faire grossir le nombre de fans de ce spectacle savoureux, colorés et sexy, nous vous faisons gagner deux places.

Tentez votre chance à ce jeu concours pour assister à la représentation du jeudi 24 novembre à 21h30.

 Pour participer à ce jeu concours, répondez aux deux questions suivantes:
1/ Quel théâtre lyonnais a accueilli La Sublime Revanche? Indice
2/ Quelle ‘autre troupe de girls a été dernièrement itnterviewée par United States of Paris?

Envoyez un mail avec vos réponses accompagnées de vos nom, prénom à l’adresse suivante: usofparis@gmail.com.
Pour augmenter vos chances de gagner, AIMEZ la page Facebook d’United States of Paris qui vient tout juste d’être mise en ligne.

COUCOURS TERMINE

Bravo aux deux gagnants du jeu : Olivier B. et Aline B.

Merci au Vingtième Théâtre et à Vincent Serreau.

Et à Jeux concours gratuits

Share

Cabaret spectacle: La Sublime Revanche de Camille Germser au Théâtre de la Croix-Rousse Lyon

La Sublime Revanche, c’est l’alternative bonne mine de la comédie musicale: Cabaret. Et sans ruiner votre budget théâtre pour autant.
Happy end, changements de décors, combinaisons moulantes, plumes et strass sont au menu de cette revue cheap et choc à l’affiche du Vingtième Théâtre à Paris la saison dernière et de retour à Lyon au Théâtre de la Croix-Rousse.

Ça pourrait commencer comme une bonne blague entre amateurs, chargée de fantaisie. Une entrée sous le feu des ampoules du music-hall, cuisses nues et boas. Les numéros s’enchaînent: une recette en chanson, un ballet aquatique, une speakerine en profond désarroi face à une magicienne capricieuse.
Les premiers tableaux sont courts, juste le temps d’apprécier. Et puis, arrive un changement de décor fait maison: les girls démontent la première scène.
Rideau.

A ce moment, l’ensemble dérape ferme, prend un nouveau souffle et surprend carrément en fauchant les spectateurs à même le gradin.
Certains se font piéger, les autres jubilent. Et le charme de ces 8 comédiennes rayonne sur toute la salle.

Les spectateurs en auraient presque des crampes sur leur fauteuil, face à tant de levés de jambes. Et il faut bien avouer que face à tant de talents scéniques, les girls du Moulin Rouge ou du Crazy Horse ont trouvé des rivales à leurs mensurations, l’extravagance en plus.

Camille Germser, le metteur en scène – également concepteur des costumes, décors et de la musique – ne cache pas pour autant  les références qui l’ont bercé. On retrouvera un peu de All night jazz de Bob Fosse dans l’hymne jubilatoire de la troupe.
Mais l’intelligence de cette revue est d’y avoir saupoudré le tout de vraies trouvailles: une guest en la voix de Simone, the voice de la SNCF, une rencontre des artistes avec le public avant la fin du spectacle avec questions des spectateurs ou encore un strip burlesque impromptu. Les héroïnes du film Tournée de Mathieu Amalric ont une nouvelle recrue possible.

Et que dire de ce trouble qui nous tenaille toute la soirée?
Car la revue serait, en fait, une recréation d’un spectacle conçu dans les années 70 par des artistes au chômage.
Un spectacle-fantôme qui aurait eu son heure de gloire.
Le doute est encore plus tenace quand on découvre sur écran le visage des interprètes d’origine.
Fiction ou réalité? Who knows?

Reste une phrase, la plus magique de la soirée: “le music-hall refoule la mort.”

La Sublime Revanche

de Camille Germser

au Théâtre de la Croix-Rousse
du 20 au 26 juin 2013

Share

Concours: 2 places pour le concert de Kasabian au Zénith de Paris le 22 novembre

Pour célébrer leur nouvel album: Velociraptor, le groupe from Leicester, Kasabian est de retour à Paris pour une soirée qui s’annonce rythmée et explosive.
Vous n’avez pas encore succombé à leur souffle musical?

UsofParis vous offre l’occasion unique de les découvrir sur scène.

  Tentez votre chance à ce jeu concours et gagnez deux places pour leur concert du 22 novembre au Zénith de Paris.

 Pour participer, répondez aux deux questions suivantes:
1/ Quelle artiste a été interviéwée à Lyon par l’équipe du blog United States of Paris?
2/ Quel est le titre du premier album de Kasabian ?

Pour augmenter vos chances de gagner, AIMEZ la page Facebook d’United States of Paris qui vient tout juste d’être mise en ligne.

COUCOURS TERMINE

Bravo au gagnant du jeu: Laurent B.

Merci à

Et Jeux concours gratuits

Share

Spectacle: Calacas, nouvelle création du Théâtre Equestre Zingaro à Aubervilliers

Ce n’est à pas à une danse des corps – humains et chevaux – à laquelle vous allez être conviés avec Calacas, mais à une véritable transe.

Les premiers tableaux du nouveau spectacle de Bartabas, présenté au Fort d’Aubervilliers, vont frapper vos esprits et vos trippes avec plus d’intensité encore que ses précédentes créations. Peut-être parce que le “metteur en selle” a choisi cette fois le registre assumé de la farce, tout en nous surprenant de ses savoureuses trouvailles. Par exemple, ce dresseur de chevaux boitant ou ce chien installé sur un tapis au centre de la piste qui suit, sans broncher, le numéro de sa maîtresse.
Rarement le Théâtre équestre de Zingaro nous aura autant amusés.

Dans ce ballet de morts-vivants, il ne vous surprendra non plus pas d’y voir évoqué le plus célèbre d’entre eux: Michael Jackson.

La transe est donc à chercher du côté de la bande-son. Une partition répétitive, menée par 4 musiciens, qui vous prend au ventre, pour ne plus vous quitter. Dont cette séquence, à vous couper le souffle, interprétée par deux chinchineros, sorte d’hommes-orchestres mexicains, seuls en piste qui virevoltent avec leurs instruments.

Ce nouveau spectacle est nouveau défilé d’images à la beauté intense comme ce troupeau d’une dizaine d’équidés mené par un seul homme ou ce ballet de cavaliers-squelettes gesticulant sur leur monture. Que dire aussi de ce cheval d’un blanc immaculé qui passe sous vos yeux tel un ange?

Et le plus déroutant, c’est que vous n’aurez aucun visage auquel vous rattacher pour chercher une quelconque expression. Ici, tous les interprètes sont masqués.
Avec Bartabas, l’émotion est donc bien ailleurs.

Alors quand on est aussi bien cueilli, on ne peut que regretter certaines longueurs en milieu de soirée, voire même quelques facilités comme ce défilé de chariots décorés qui finit par lasser.
Mais que les fins connaisseurs de l’oeuvre de Bartabas se rassurent. Ils vont découvrir une nouvelle facette d’un artiste aussi rigoureux que désormais facétieux.

 Calacas à partir du 2 novembre 2011 au Fort d’Aubervilliers
Théâtre Equestre Zigaro
176, avenue Jean-Jaurès – Aubervilliers

Share

Exposition: Yayoi Kusama, la folle de Pompidou – rétrospective de l’artiste nippone à Paris

De Yayoi Kusama, vous connaissez forcément ses séries de pois. Plus rare, vous avez peut être déjà pénétré dans une de ses installations à la Villette, par exemple.
Le Centre Pompidou vous offre l’occasion unique de découvrir plus d’une centaine d’oeuvres dont les travaux de jeunesse de l’artiste japonaise, illuminée et excentrique, âgée aujourd’hui de 82 ans.

Ces derniers mois, une nouvelle vague dans laquelle les grandes métropoles s’engouffrent: célèbrer l’art de Kusama. Après la Galerie Gagosian à Rome et le Museo Reina Sofia de Madrid, et juste avant la Tate Modern de Londres en février 2012, c’est au tour de Beaubourg de se pâmer devant l’icône de la performance new-yorkaise et du pop art made in Japan.

On dit de l’artiste nippone qu’elle est folle, depuis qu’elle a fait le choix d’un internement volontaire en hôpital psychiatrique.
Et si cette décision n’avait été motivée que par la seule volonté de s’isoler des tumultes environnants et trouver ainsi pleine inspiration?

En tout cas, Yayoi Kusama ne cesse de fasciner, interroger, amuser. Aux côtés de ses premières toiles s’inspirant de l’univers surréaliste de l’artiste espagnol Miro, on découvre de surprenants autoportraits agrémentés de pois. Cet art de l’accumulation des figures se retrouvent à travers le détournement de canapés, fauteuils et autres robes rehaussés de protubérances en tissu, aux formes curieusement phalliques.

Le ludique interactif est lui à chercher du côté des installations. Des boîtes de pandore ouvertes sur des jeux de miroirs, de couleurs et de lumière. Le moment d’extase et de communion étant à expérimenter du côté de la création 2011. Un cube fait de petits leds changeant de couleurs et s’offrant dans une semi-pénombre éclatante. Interdiction de se tirer le portrait dans cette oeuvre-attraction. Sans doute pour garder pleine émotion d’une douce rêverie.

Preuve du nouvel engouement pour cette ambassadrice  japonaise, le galeriste Pierre-Alain Challier a attiré toutes les convoitises sur les dernières estampes signées de l’artiste. Certains collectionneurs, un brin spéculateurs, ont fait quelques réserves en en en acquérant plusieurs à la fois. En tant de crise, c’est bien connu, investissez dans l’art.

Faut-il encore hésiter pour ne pas succomber à l’énergie de cette octogénaire plus excentrique encore que notre Brigitte Fontaine nationale?

 Yayoi Kusama au Centre Pompidou
Jusqu’au 9 janvier 2012 de 11h à 21h

Place Georges Pompidou 75004 PARIS

Share

Les stars du Cabaret New Burlesque et du film Tournée love Paris

 Kitten on the Keys, Mimi le Meaux, Miss Dirty Martini, Roy Roulette n’ont plus de secrets pour vous?
Vous pensez tout savoir du Cabaret New Burlesque?
Et pourtant vous serez surpris de leurs réponses à la question toute simple posée par United States of Paris: quel votre cliché préféré de Paris?

http://www.dailymotion.com/video/xlw68q

Les protagonistes du film Tournée réalisé par Mathieu Amalric étaient de retour à Paris ces derniers jours pour une série de représentations à la Cigale, affichant complet.

Après avoir fait fait le bonheur du 104, du Théâtre de la Cité Internationale ou de La Nouvelle Eve, les belles et le beau, car il y a aussi un Monsieur pour ses dames, ont une nouvelle fois déchainé les foules.

Ces sublimes effeuilleuse reviennent avec un nouveau spectacle à la rentrée 2013 au Théâtre du Rond-Point, à Paris

 

Théâtre du Rond-Point

du 10 au 18 octobre 2013 à 21H
2 bis, Avenue Franklin Roosevelt
75008 PARIS

 

Share

Concours: deux places pour le concert d’Heather Nova au Bataclan

Heather Nova n’a plus de secret pour vous?
Ou au contraire, cela fait un petit moment que vous n’aviez plus de nouvelles d’elle?

 A l’occasion de la sortie de son nouvel album: 300 Days at Sea, la belle Heather foule à nouveau le sol parisien pour une concert unique.
United States of Paris vous propose de la voir sur la scène du Bataclan, le dimanche 20 novembre 2011.

 Pour tenter de gagner 2×2 pour le concert, répondez aux questions suivantes:
1/ Quelle est l’année de naissance d’Heather Nova?
2/ Citez-nous le nom de la jeune chanteuse espagnole interviewée par l’équipe du blog United States of Paris?

Envoyez un mail avec vos réponses accompagnées de vos nom, prénom.
Les gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses et sera contacté par email.

Pour augmenter vos chances de gagner, AIMEZ la page Facebook d’United States of Paris qui vient tout juste d’être mise en ligne.

COUCOURS TERMINE
Bravo aux gagnants des deux places: Mélanie S. et Laurent F.

Merci àlogo_speakeasy_ concerts

Et Jeux concours gratuits

Share

Live Report – Concert de KATERINE, Francis et ses Peintres à la Gaité Lyrique Paris

Beau brassage à la Gaîté Lyrique, ce mardi soir pour le retour de Katerine, accompagnés de l’orcheste Francis et ses peintres. De la bretelle, un déguisement peau de vache rehaussé d’un gros réveil en tour de cou, des chaussures fluo sur talons aiguilles, des amoureux du dimanche qui se tiennent la main.

C’est bien connu: Philippe Katerine n’est jamais là où on l’attend. Alors que certains l’espéraient: “A poil!”, dans un cri du coeur lancé avant l’entrée en scène du chanteur. Surprise générale. Le sieur revête, pour cette dernière date à Paris, une queue-de-pie du plus bel effet. Un autre cri confirme l’étonnement du public: “Quel beau gosse!”

Ce soir, nous aurons donc la version crooner. Chemise blanche, tabouret sur scène, un seul doigt devant la bouche pour demander à l’ingé son de remonter son retour son. La classe quoi.

Son répertoire n’est pourtant pas celui d’un Franck Sinatra, Dean Martin ou Paul Anka, ni même d’un Tom Jones. Les grands standards de notre artiste hexagonal  sont les plus inavouables chansons populaires françaises de ces dernières années.

Et ces grands airs ont sacrément inspiré nos quatre compères qui se sont amusés à dénaturer, sublimer ou parasiter des versions originales devenues tiédasses, surannées et soporifiques.

Et quel bonheur de redécouvrir un succès de notre jeunesse: Partir un jour, en version balade, plus romantique encore que celle des 2 Be 3. Une chanson, de l’aveu même de son nouvel interprète, “qui veut bien dire ce qu’elle veut dire.”

Au cours de cette soirée, on devinera assez vite les chansons qui ont grâce à leurs oreilles et sur lesquelles Katerine s’applique (Partir un jour donc, Maman à tort, Confidences pour confidences) et celles qu’il a vraiment envie d’écorner comme Elle est d’ailleurs ou Sous le vent de Garou et Céline Dion, chantées à la limite du faux. Mais aussi les tubes encore plus poussifs que les originaux: Quand t’es dans le désert de Capdevielle et Capri c’est fini de Vilard. Si bien qu’on se croirait parfois dans un vieux piano-bar désincarné, essoufflé par un manque d’inspiration.

Pas étonnant que Les Inrocks soient encore partagés sur le triple album, 52 reprises dans l’espace. Tant le résultat peut être aussi bien fleurissant que dangereusement ringard.

Ce dernier soir à Paris, il manquera, bien sûr, d’autres belles réussites du band: Toi mon toit ou Comme un roc, toutes deux transfigurées. Mais Katerine nous a révélé un autre de ses talents cachés: sa maîtrise du saxo.

Share

Concert : The Joy Formidable au Nouveau Casino

Après une performance très remarquée dans l’émission du Late Show de David Letterman, The Joy Formidable s’est amaré ce lundi au Nouveau Casino.

Le trio gallois mené par la tonitruante Ritzy Bryan, au chant et à la guitare, ne s’est pas ménagé pour ce nouveau et dernier rendez-vous avec le public parisien. Avant de partir en studio pour l’enregistrement d’un nouvel album, le groupe savoure les dernières dates de sa tournée européenne.

En 1h15 de concert, The Joy Formidable a balancé un pur son comme on les aime. Joueuse et complice, Ritzy galvanise les foules d’un simple regard. De grands yeux ouverts invitant le public à réagir ou à sautiller comme elle, la guitare en moins. Elle nous ferait penser à une cousine éloignée, irlandaise: Dolores O’Riordan, chanteuse du groupe The Cranberries – dont le nouvel album “Roses” sort le 14 février 2012.

A la différence de ce dernier groupe, les Joy Formidable ont l’avantage de communiquer avec leur public par de simples gestes et courts échanges. Pas de long discours, la musique avant tout.

Les trois membres ne faiblissent pas de la soirée, malgré un premier rang de fans bien indiscipliné: l’un, avec son appareil, saisit systématiquement la chanteuse en contre-plongée (essayez d’être photogénique après ça!), l’autre chipe la setlist pendant le rappel et la dernière répond à son tél, au milieu d’un morceau, pour retrouver sa copine après le concert.

Pas de petite balade à la Red Hot Chili Peppers pour vous dégourdir les oreilles. Le rythme, soutenu, s’arme d’une batterie appuyée, d’une basse profonde et d’une guitare bigrement aérienne.

Certains connaissent les titres par coeur. D’autres se sont préparés pour la déflagration du titre phare du band: Whirring.

Alors que le doute plane toujours côté filles: savoir si le bassiste Rhydian est réellement irrésistible sous sa casquette; la ténébreuse chanteuse avoue qu’apprendre le français est dans son Top Ten des choses à faire dans sa vie. Et espère que pour leur prochaine date à Paris, elle pouvoir dire plus que “Merci“, “Bonsoir, je m’appelle bonbon“.

Rendez-vous est pris pour voir si elle tient toutes ses promesses.

Share

SALON DU CHOCOLAT 2011: les dernières tendances Porte de Versailles

Le Salon du Chocolat édition 2011 à la Porte de Versailles vous réserve encore de belles surprises et quelques excès pour tout gourmand qui se respecte.

Le chocolat, pur plaisir, se fait toujours plus ludique. Pour attirer l’oeil de l’amateur et les foules, les artisans et professionnels rusent.

Imaginez des bouquets de marguerites composées de draguées en chocolat, colorées. Mais aussi une rosette lyonnaise pour le passionné de cochonaille. Mais rassurez vous, jamais l’argument  “Manger 5 fruits et légumes” n’aura été aussi bien respecté. Grâce à cette barquette trompe-l’oeil proposant des légumes en chocolat, vous n’aurez plus aucun malaise quand à votre bien-être.

Régression aussi avec l’artisan lyonnais Sébastien Bouillet qui propose une déclinaison de barre chocolatée pétillante. Il a ajouté à son chocolat au lait 40%, le péta zeta qui claque sous la langue.

Mais n’oubliez pas que la gourmandise est un péché.
Les artistes participant aux World Chocolate Masters nous le rappellent à travers leurs oeuvres. Comme ce collier serpent de l’artiste danois Palle Sorensen ou ce reptile dissimulé dans la forêt de cacao du japonais Yoshiaki Ueaki.


Salon du Chocolat 2011 

Share
Translate »