Archives par mot-clé : avis

Momix au théâtre des Champs-Élysées : hommage raffiné & splendide !

Momix fascine, émerveille et surprend depuis maintenant 37 ans ! En incitant le monde à l’évasion grâce à un univers particulier, aux confins de l’illusion et de la réalité, Moses Pendleton redéfinit avec passion les codes du raffinement et de l’esthétique.
Au Théâtre des Champs-Élysées, Viva Momix Forever revient sur cette aventure humaine extraordinaire en mêlant les plus belles chorégraphies ayant fait le succès de la compagnie, avec des inédits prometteurs pour la suite !

Momix

Les créations de Momix se remarquent par un subtil dosage d’ingéniosité, d’audace, de poésie et de rêve. Tout n’est que surprise ! L’être humain exulte, aidé par des effets techniques impressionnants par leur délicatesse…

Les danseurs-athlètes-illusionnistes accordent une dimension nouvelle à l’enveloppe corporelle. Les limites sont sans cesse repoussées. Le corps est en perpétuelle mutation, se métamorphose. Il devient imprévisible. Il sert alors de moyen d’expression à des mondes animés.

Ainsi, une femme gracieuse, aérienne et sensuelle danse, joue et devient une étoile… Des femmes-fleurs terminent leur germination avant d’éclore dans un halo lumineux nous laissant croire qu’elles finissent par s’envoler…

Moses Pendleton, le directeur artistique de la compagnie, trouve son inspiration dans son vécu et ce qui l’entoure. Nous retrouvons des thèmes aussi variés que les danses guerrières amérindiennes, l’art ancien de l’alchimie, les créatures du désert, la complexité de l’esprit ou encore la nature influencée par son enfance dans une ferme du Vermont.

Momix

Une scénographie exceptionnelle !

Momix aime jouer sur les illusions afin de nous transporter dans un ailleurs… Pour cela, tous les moyens techniques possibles sont déployés avec une justesse et une élégance sans pareil, conférant ainsi le caractère spécifique de ce spectacle.

Bien entendu, une part belle est donnée à la lumière. Qu’elle soit intense, tamisée, en pluie, froide, chaude ou à ultraviolets, elle est toujours terriblement adaptée ! Des projections vidéo ou en 3D apportent une dimension grandiose et inattendue en envahissant tout l’espace… Nous trouvons également des accessoires tels que miroirs, barres ou de surprenants ballons. Tout est donc fait pour mettre en valeur les saynètes ainsi que les costumes riches et flamboyants, allant du papier froissé au tulle le plus vaporeux…

En alternant des tableaux à l’impact différent, Moses Pendleton nous permet de reprendre notre souffle. De cette manière, nous apprécions encore plus chacun d’entre eux. Finalement, ce choix judicieux nous fait penser à la vie : des moments simples, plus lents, nous font savourer, plus intensément, les moments d’exaltation…

Avec ce spectacle, le temps n’a plus aucun impact… De ce fait, notre corps est au Théâtre des Champs-Élysées, notre tête dans un voyage à travers le monde et notre esprit s’en invente un nouveau…

Vous l’aurez compris, Viva Momix Forever fait du bien ! En effet, au sortir du spectacle, voici mes impressions à chaud : « C’était beau… Le genre de beauté donnant du baume au cœur, montrant ce que le monde est capable de produire de merveilleux ! Du genre à faire renaître un sourire sur un visage fatigué par les habitudes et le quotidien 🙂 ».

by Jean-Philippe

Momix

Viva Momix Forever

Avec : Jonathan Eden, Amanda Hulen, Sarah Nachbauer, Jason Williams, Morgan Hulen, Jennifer Chicheportiche, Seah Hagan, Heather Magee, Jacob Stainback
Mise en scène, chorégraphie : Moses Pendleton

Jusqu’au 7 janvier 2018

Du mardi au samedi, ainsi que le dimanche 31 décembre à 20h
Matinée le samedi 6 janvier à 15h et le dimanche 7 janvier à 17h

au Théâtre des Champs Elysées
15 Avenue Montaigne
75008 Paris

site officiel : www.momix.com

Share

La Surface de réparation : Franck Gastambide fascinant et épatant

Rarement l’univers du foot ne s’offre au cinéma. Avec La Surface de réparation, il y fait une nouvelle incartade.
Non, ne fuyez pas de suite, car le premier film de Christophe Regin n’a pas pour thème le foot. Ce milieu est juste prétexte à dérouler une histoire de passion, d’amour et de résilience.
Avec un Franck Gastambide tout en nuances.

La surface de réparation
Selfie pour USofPAris

Au Football Club de Nantes, Franck (Franck Gastambide) est la nounou des sportifs. Il surveille les entrées en boite de nuit, materne les joueurs pour leur trouver tout ce qui leur ferait plaisir.
Il protège aussi les stars du club de leurs errances pour éviter que leurs relations adutérines se retrouvent sur les réseaux sociaux.
Jusqu’à croiser Salomé (Alice Isaaz) qui vient de coucher avec le footballeur numéro 1 du club et qui va bouleverser la vie de Franck.
C’est sans compter aussi sur le retour de l’ancien joueur vedette du club Djibril Azembert (Moussa Mansaly).
Sans statut ni salaire officiel, Franck, qui vit pour son club, va voir son quotidien remis en cause par ce duo.

La surface de réparation

Dans les coulisses du foot

La Surface de réparation n’est pas un film sur le foot.
L’univers du ballon rond ne sert que de parabole pour évoquer la vie de gens qui se retrouvent briser alors qu’une carrière rêvée leur échappe un jour.
J’avais rencontré des gens qui n’avaient pas réussi dans le milieu du foot, raconte le réalisateur Christophe Regin, mais j’aurais très bien pu écrire cette histoire dans un autre milieu professionnel. Le personnage de Franck me ramène à moi aussi.

Certes Franck s’est créé une place à la marge, pour vivre et survivre mais ce n’est pas un looser pour autant.

D’ailleurs, Franck Gastambide est parfait dans ce rôle de “nounou”. Perdu dans un monde qu’il a un temps désiré.  Pour quelqu’un qui dit n’avoir “jamais pris de cours, ni fait de casting“, sa performance est subtile, franche.
Mais il a pu puiser dans “les petits boulots qu’il faisait avant le cinéma. Je suis allé chercher mes ressentis“.

La surface de réparation

Pour conter cette histoire, la maîtrise visuelle et technique de Christophe Regin est parfaite. On a aimé les plans séquences du film qui sont parfois nés d’un échange entre le réalisateur et les acteurs.

Comme pour la scène pivot du film : celle du baiser être Franck et Salomé, qui, à la base, devait être découpée en plusieurs axes, mais qui sous l’impulsion des acteurs, s’est vue transformer en plan séquence. J’en suis assez fier,  c’est une vraie performance !” confira Franck Gastambide. Une performance juste et sensuelle.

Image de prévisualisation YouTube

So Foot! 

La Surface de réparation est un film tendre et sensible, avec certains défauts des premiers films.
On tourne parfois en rond dans les situations et la psychologie des protagonistes qui prend le pas sur la narration.
On a envie de baffer les personnages pour qu’ils se reprennent et retrouvent le bon chemin de vie.
Mais ce film met en lumière des parcours uniques et rarement vu au cinéma.
Un focus sur des écorchures psychologiques singulières avec en toile de fond une certaine forme de résilience.

Un film humain en somme.

La surface de réparation

La Surface de réparation

Sortie en salle le 17 janvier 2018

Réalisation : Christophe Regin
Avec : Franck Gastambide, Hippolyte GirardotAlice IsaazMoussa Mansaly.
Musique : Para One

Merci à Ciné + pour cette découverte et la rencontre avec l’équipe artistique ! 

Share

Aimez-moi : Pierre Palmade émouvant et ensorcelant @ l’Atelier

Pierre Palmade revient enfin à ses premières amours : un seul en scène !
Sans doute moins hilarant que les précédents spectacles, Aimez-moi nous surprend par la tendresse de son regard, les situations improbables et les observations qui font écho en nous que nous soyons gays, hétéros, vieux, jeunes, désespérés par l’état du monde ou des joyeux utopistes.
Pierre Palmade nous touche pour notre plus grand bonheur !
Rdv au Théâtre de l’Atelier à partir du 22 septembre.

Pierre Palmade

Avec Aimez-moi, il y a du loufoque total – proche de la fable – comme cette parenthèse animalière qui l’a conduit à être adopté par une famille d’aigles. Il y a aussi de la prise directe avec la réalité du couple – un père quitté par sa femme, sans ultimatum, faisant face à ses enfants. Et surtout de l’invention géniale : comme ce chanteur médium poilant.

Tous ces personnages sont attachants, dénués de méchanceté, ce qui ne veut pas dire qu’ils sont sans aspérités.
Ils sont heureux aussi bien de leur bonheur,  leurs contrariétés que leurs beaux malheurs. 

Un spectacle tout en finesse

C’est un Palmade un peu désabusé, voire mélancolique qui évolue sur scène.
Les textes de ses sketches laissent transparaître les angoisses et les expériences de l’homme mais transposées avec bienveillance dans une galerie de personnages efficace.

Alors, il est possible de rire du cancer sans tomber dans la provocation pure, du handicap affectif et aussi du cas très particulier du fan transi de Barbara Streisand – une espère en voie de disparition. 

Petite touche supplémentaire, l’humoriste débriefe certains de ses sketches en mode “Je“, histoire de mettre en lumière l’homme derrière le comique. Une pause qui peut être douce-amère mais jamais moralisatrice.

Aimez-moi est une vraie bulle de rire, de poésie et d’émotions. 

Pierre Palmade

Aimez-moi

Un spectacle de et avec : Pierre Palmade
Mise en scène : Benjamin Guillard
Scénographie : Jean Haas

du 22 au 29 septembre 2018

à 20h du mardi au samedi

au Théâtre de l’Atelier
1 Place Charles Dullin
75018 Paris


Share

Feydeau(x) : un doux moment au Lucernaire

Aujourd’hui encore, Georges Feydeau conserve son titre de « roi du vaudeville ». Effectivement, nous sommes toujours séduits par sa façon de dépeindre les mœurs et la bourgeoisie de son époque dans un style acerbe où la dérision est parfaitement maîtrisée. Feydeau(x) revient sur trois pétillantes œuvres de jeunesse du maître de la comédie.
Trois pièces courtes, trois étapes de la vie de couple. En explorant le thème intemporel de la complexité d’être à deux, le Lucernaire nous propose un moment plaisant et délectable.

Feydeaux

Pour commencer, Amour et piano. L’histoire d’un quiproquo amoureux entre une jeune fille issue de bonne famille pensant accueillir son professeur de piano. Malheureusement, l’homme face à elle est un provincial arriviste la prenant également pour une autre…

Vient ensuite Par la fenêtre, où une extravagante Brésilienne vient chambouler le quotidien de son paisible voisin avocat. Excédée par la jalousie sans fondement de son époux, elle se lance dans un jeu de marivaudage où chacun finit par se perdre, enchaînant des situations toutes plus loufoques (et drôles) les unes que les autres !

Enfin, Fiancés en herbe s’intéresse aux prémices du désir. Deux jeunes écoliers s’interrogent sur ce qu’est l’amour, le mariage. Ils tentent de répondre à ces questions avec la candeur et la naïveté propres à leur âge. Mais ne dit-on pas également que la vérité sort de la bouche des enfants ?

Feydeaux

C’est un plaisir de pouvoir apprécier les premiers textes de Feydeau déjà gorgés de son talent vaudevillesque. Comme ils sont moins connus, nous avons ainsi l’impression de les redécouvrir. Les comédiens ne sont pas en reste. En effet, les pièces sont magistralement portées par une troupe à l’énergie et à l’enthousiasme débordants ! Ainsi, c’est à un rythme effréné que se succèdent cocasserie, absurdité de situations et humour explosif.

P.S : Fiancés en herbe est absolument délicieux 😉

by Jean-Philippe 

Feydeaux

Feydeau(x)

Auteur : Georges Feydeau
Artistes : Laurence Facelina, Louis Victor Turpin, Sébastien Baulain, Mathilde Hancisse, Nina Poulsen, Basile Alaïmalaïs, Antoine Paulin et Marc Maurille
Metteur en scène : Thierry Harcourt

jusqu’au 21 janvier 2018

du mardi au samedi à 20h
matinée : le dimanche à 17h

Lucernaire
53, Rue Notre Dame Des Champs
75006 Paris

Tél : 01 45 44 57 34

Share

Little Nonna Paris : pizza gluten free et autres délices

Une nouvelle adresse qui sent bon l’Italie et qui propose une carte avec des plats sans gluten dont des pizzas et des pâtes. Le concept du Little Nonna Paris, à deux pas de Ternes, nous a séduits. La preuve par l’image.


Non, il ne s’agit pas de la nouvelle enseigne du grand groupe qui a mis la main sur le Made in Italy à Paris, pas de Pink, East ou Ober en vue. Little Nonna est indépendant et ça fait plaisir !

Little Nonna Paris
Ce mercredi fin d’après-midi, on improvise un afterwork qui a l’air d’être un diner.
Prosceco pour célébrer ce nouveau repère gourmand, large table offrant une vue assez complète sur les belles assiettes, planches, pizzas et quelques desserts à la carte.

On a envie de tout goûter, succomber à toutes ces couleurs et aux odeurs attrayantes.

Little Nonna

Pizza sans gluten, la goûter c’est l’adopter 

Le chef, Marco, un Italien installé à Paris depuis 4 ans a été à la tête d’un vrai petit labo afin de trouver les ingrédients parfaits pour une pâte à pizza sans gluten. Beaucoup de tests pendant 2 mois pour remplacer la farine de blé. La recette a été finalisée 2 jours avant l’ouverture – on imagine les “waouh, génial !” après les sueurs froides.

Little Nonna Paris

La recette reste secrète mais on sait qu’il y a de la farine de maïs, de riz complet, de sarrasin. Le résultat est excellent.
Nous ne sommes pas intolérants au gluten et le fait d’avoir le choix est une chance.

Little Nonna Paris

Antipasti, insalata, planches colorful

Little Nonna fait aussi la différence avec ses salades belles à souhait et savoureuses.
On a adoré – en fait, on a débuté une addiction- les avocado toasts : des tartines de guacamole surmontées de jambon toscane 24 mois et son oeuf.
A partager aussi des assiettes charcuterie/fromage en provenance directe d’Italie : prosciutto di parma DOP, jambon culatello, mozzarella di Bufala DOP de Naples et même Saint-Jacques crues en carpaccio.

Little Nonna Paris

Des couleurs et de la délicatesse du côté des Insalata avec taboulé sicilien, salade burrata caprese et insalata avec saumon bio et ses divines lentilles. Et La buratta est juste divine.

Un max de desserts gluten free ! 

Pannacotta, riz au lait pomme poire, profiteroles, pizza au chocolat (sans huile de palme, donc pas de Nutella en vue) : la carte des desserts sont des péchés mignons sans gluten !
On a testé Il tirasmisu qui est composé d’un biscuit sans gluten. Il est léger, le sucre ne saute pas à la gorge. Le verre qui l’accueille nous semble bien trop petit pour calmer notre pleine gourmandise.

Little Nonna Paris est une cantine très agréable avec une multitude de possibilités pour tout moment de la journée : table ronde isolée pour petite bande, larges tables à partager, des formats duo ou quatuor.

Un adresse qui doit vous devenir indispensable !

Little Nonna Paris

Little Nonna Paris

12, avenue Niel
75017 PARIS

tél : 01 46 22 68 17

Horaires :
du lundi au vendredi : 12h-15h / 19h-12h
samedi et dimanche : 12h à 23h

site officiel : littlenonnaparis.com

Share

Une femme extraordinaire à La Folie Théâtre : pièce coup de poing

Une femme extraordinaire à la Folie Théâtre, c’est une affiche immanquable qui rappellerait l’une des obsessions du photographe japonais Araki.
Mais ici, les rôles sont inversés, c’est l’homme qui est attaché, objet d’un jeu sensuel, sulfureux et de domination orchestré par une femme.
Une femme extraordinaire est surtout une pièce déroutante qui questionne les rapports homme/femme avec le contexte récent des événements initiés par l’affaire Weinstein.  

Une femme extraordinaire

L’auteur metteur en scène Arthur Vernon joue sur plusieurs registres pour ausculter cette drôle d’histoire d’amour : le récit d’une passion folle, l’enquête, le face-à-face frontal. 

L’acte 1 peut déstabiliser, voire irriter : un couple en pleine osmose, un paquet de love au centimètre carré, un projet de mariage, ça parle enfant aussi. Hashtag yeux levés au ciel. 

C’est trop surchargé pour être honnête. Mais ça nous rappelle forcément les premiers mois d’au moins une de nos relations. On est délicieusement mielleux quand le cœur bat à tout rompre et qu’en plus de ça le sexe est extra. L’ivresse totale. 

Mais les aspérités apparaissent dans le couple. Un clash pour une histoire de dîner, des coups de fil incessants sur le phone de Lia, Renaud qui commence à avoir quelques doutes. 

Une femme extraordinaire

L’acte 2 décortique avec détails l’enchaînement des événements du premier acte. C’est quasi chirurgical. La pièce opère alors une accélération, le décor joue avec les projections, les révélations. 

Pour finir par un jeu de dialogues frontaux. Ca rentre dans le gras du sujet, avec un discours fort, tendu et révélateur. 

L’interprétation est au cordeau, Anna Stern est tour à tour fascinante, vamp et vénéneuse. Daniel Hederich est un amoureux transi convaincant mais un ours capable de montrer les crocs. 

Une femme extraordinaire

Une femme extraordinaire 

Écrit et mis en scène par Arthur Vernon
Avec Daniel Hederich et Anna Stern 

Jeudi, vendredi et samedi à 21h30 

À La Folie Théâtre

6 Rue de la Folie Méricourt
75011 Paris 

Réservations : 01 43 55 14 80

Share

Escape Earth by Immersia : l’escape game qui fait appel aux 5 sens

Un nouvel escape game ouvre à Paris : Immersia !
Joie & bonheur
On a testé, en exclu, l’aventure : Escape Earth – L’épopée des 5 sens. Et comme on adore se faire enfermer, on n’a pas hésité à se rendre dans le 20e arrondissement.
Immersia vs USofparis

L’ouverture d’une nouvelle adresse de jeu d’évasion (dixit le Robert 2018) peut laisser perplexe tant les propositions sont nombreuses à Paris.
Mais les petits gars d’Immersia en ont sous le coude,  histoire de dérouter les amateurs d’enfermement collectif.
Et leur premier scénario est inhabituel : il fait appel à nos 5 sens.

Immersia

Immersia en mode SF

Année 2252.  33 milliards d’êtres humains peuplent la Terre.
Celle-ci est menacée par un astéroïde qui doit la frapper dans 2 ans.
L’hégémonique multinationale Evolvis a tenté de dévier cet astéroïde sans réussite. Mais il faut sauver l’humanité.
Quatre arches spatiales sont déjà en route vers Utopia, la planète refuge pour les futurs survivants, à 3 années-lumière de la Terre.
La dernière arche en cours de construction attend ses occupants.
Vous avez rendez-vous au laboratoire de sélection d’Evolvis pour savoir si votre patrimoine génétique mérite d’être sauvé.

Escape Earth : une expérience singulière

Une salle blanche, des meubles blancs, et le silence ; premiers instants dans la salle d’Evolvis.
Très vite, l’instinct de l’escape gamer reprend le dessus, on cherche, ou tente d’ouvrir des tiroirs, de profiter de chaque recoin pour trouver un indice. Pas évident. Juste des plaques de plexis et de petits récipients.
Aucun indice, aucune orientation.

Immersia

Il faut être fort et intelligent pour être élu parmi les survivants.

Et dans cette salle immaculée, c’est une aventure vraiment unique qui nous attend.
Les portes codées, vous les voyez, les énigmes vous les devinez.
Mais si vos sens, et ceux de vos acolytes,  vous font défaut, vous n’arriverez pas au bout de cette aventure.

On souhaite bonne chance aux équipes qui sont avides de records de sortie pour battre leur sens et leur intime sensation.

Escape Earth, les 5 sens et UsofParis

Car c’est bien votre odorat, votre ouïe, votre toucher, votre goût et votre vision qui seront mis en éveil avec cette aventure.
On parlait bien de nouveauté.

Immersia

Au dire de notre game master, on peut vite se faire influencer par ses partenaires. Ce ne fût pas notre cas.
Notre petit comparse Léo, 11 ans, a démêlé quelques pièges que les plus âgés n’ont pas vu.
Et d’ailleurs, il a été surpris par la créativité d’Immersia : “Ça m’a plu car  le principe du jeu était original. On ne voit pas ça souvent des jeux qui utilisent les 5 sens.”

Malgré tout, il est difficile de retranscrire les avis de notre team sans dévoiler les énigmes.
Jean-Philippe résume bien la mécanique de cette salle : “Chaque activité a trouvé la personne adéquate pour résoudre le problème. On s’est bien complété.

Alex s’est plongé dans “une expérience étonnante ! J’ai vraiment apprécié l’univers.
Et pour Caroline : “c‘est un des meilleurs escape games que j’ai fait !

Escape Earth – L’épopée des 5 sens pourrait bien s’imposer comme une salle de référence de par sa conception et son game-play à Paris.

Immersia

21, rue Frédéric Lemaître
75020 PARIS

contact : 01 42 62 13 60

Pour plus d’info :
Page FB officielle : immersia.espacegame
Site web : Immersia.fr

Share

Et j’ai pensé à la révolte : récit sociétal avisé à la Croisée des Chemins

Sujets brûlants de notre actualité, le cycle Récits de femmes du Théâtre La Croisée des Chemins aborde le sexisme et le harcèlement. Face à une conscientisation de ce fléau, le Collectif Campe a fait le choix de libérer la voix des femmes par une approche artistique. Sans être dans la revendication ou le militantisme, la démarche réflexive de Et j’ai pensé à la révolte incite au dialogue.

Et j'ai pensé à la révolte
Selfie original pour UsofParis

Sur scène, trois personnages nous attendent. Ils représentent chacun une femme avec son histoire, sa personnalité et son caractère unique. Cependant, un lien les unit. En effet, elles ont toutes subi à un moment une violence de la part d’hommes. Ces agressions, quel que soit leur degré de gravité, résonnent en elles depuis trop longtemps.

Alors, devant nous, tout en pudeur, elles se confient. Le paralangage est fort et les mots, entrecoupés de silences. Les récits dévoilent les sentiments ressentis : l’isolement, la honte, la culpabilité, la déshumanisation et l’indifférence d’autrui.

L’interprétation des comédiens est impressionnante. Nous ressentons terriblement ce que les hésitations masquent ainsi que l’indescriptible sensation de vide provoquée par ces situations…

Et j'ai pensé à la révolte

Subtilement, une transition est réalisée vers un registre semblant plus léger. Par le biais du jeu, les personnages exposent avec finesse le sexisme disséminé un peu partout. Saurez-vous par exemple me dire quel politicien a dit : «Un ministère de la Condition féminine ? Et pourquoi pas un sous-secrétariat du tricot ? »

En réalité, avec la vision anthropologique amenée sur des témoignages difficiles autour d’un théâtre documentaire, le Collectif Campe n’a pas seulement donné la parole aux femmes. En effet, la portée va plus loin. Grâce à la surprise des derniers instants sur scène, nous prenons pleinement conscience du chemin restant à parcourir. Nous avons alors envie d’échanger, de débattre et d’ouvrir la discussion.

C’est ainsi qu’en sortant, autour d’un verre, nous avons rejoint la révolte…

by Jean-Philippe

Et j'ai pensé à la révolte

Et j’ai pensé à la révolte

Auteur : Collectif Campe
Artistes : Anne-Sarah Faget, Morgan Pihet, Anna Ten
Metteur en scène : Anna Ten



jusqu’au 29 décembre 2017

les jeudis et vendredis à 21h30

au Théâtre La Croisée des Chemins
43, Rue Mathurin Régnier
75015 Paris

Réservations : 01 42 19 93 63

Share

Entrée plat dessert @ La Croisée des Chemins : confidences pimentées au menu

Se retrouver autour d’une table avec des amis, c’est partager un moment d’éternité avec ceux que nous aimons. Du moins, c’est ce que nous croyons… Entrée plat dessert explore les relations entre deux couples autour d’un dîner où tout va basculer. Au Théâtre la Croisée des Chemins, les non-dits, la trahison, le manque de loyauté et les incompréhensions forment le cocktail détonant d’une touchante et manifeste comédie humaine.

Entrée Plat dessert

À notre entrée en salle, Pierre est déjà là. Il feuillette un magazine et attend, nerveux. L’écho de Barbara et Brel résonne dans le salon/salle à manger à l’ambiance soulagienne. C’est alors qu’arrive son amie de longue date, Lise. Ensemble, ils partagent un lourd secret concernant Pierre. C’est d’ailleurs pour s’en décharger qu’est organisée cette soirée.

Ils attendent Margaux et Arthur, leurs conjoints respectifs. Par chance, ils s’entendent très bien ! Une connivence s’est ainsi spontanément installée entre eux pour s’allier contre les deux amis d’enfance. Du reste, avec le temps, cette connexion s’est petit à petit transformée en affection puis en amour. C’est pour cette raison que, de concert, ils se sont mis d’accord pour dévoiler au grand jour leur amour au cours de ce dîner tombant à pic !

Nous vous laissons imaginer l’animosité découlant de ces situations ! Néanmoins, on ne tombe jamais dans la facilité. Les personnages alternent alors avec habileté un panel d’émotions allant de la colère à l’abattement ou à la consternation. C’est pourquoi le suspense est excellemment maîtrisé jusqu’au saisissant dénouement final…

Une parenthèse intense

Grâce à l’écriture sensible et pudique d’Alexis Bloch, sublimée par une mise en scène délicate au charme indéniable, les mots et les maux vibrent. De surcroît, la complicité naturelle et l’échange des comédiens vous transportent dans ce salon. Vous avez envie d’échanger avec eux ? Ils le font avec plaisir après la représentation !

by Jean-Philippe 

Entrée plat dessert

Entrée Plat Dessert

De et mise en scène : Alexis Bloch

Avec : Alexis Bloch, Sandra Desz, Niko Ravel, Anne Seigneurioux

jusqu’au 30 décembre 2017

les samedis et dimanches à 19h30

au Théâtre La Croisée des Chemins
43, Rue Mathurin Régnier
75015 Paris

Réservations : 01 42 19 93 63

Share

Kamel le magicien à Bobino : brillant, drôle, bluffant – reprise 2018

Kamel le magicien bluffe chaque soir au théâtre Bobino, à Paris ! Close up, mentalisme et grande illusion, Kamel est vraiment plus fort que nous !
La preuve avec son spectacle conçu avec Don Wayne qui reprend du 8 février au 29 avril 2018.

Kamel le Magicien
photo ANDRE B

Percer les secrets de Kamel le Magicien

Bluffée par son show à l’Apollo Théâtre en 2015 et agacée par sa facilité à se jouer de nous avec toute la gentillesse et la bienveillance qui le caractérise, c’est déterminée à percer ses secrets que je suis allée voir le nouveau spectacle de Kamel ! Accompagné par mon ami, je lui lance le défi de trouver les subterfuges du magicien.

Ouverture de rideau sur un écran qui évoque les 5 sens pour se terminer sur l’illusion. Puis Kamel arrive sur scène, décontracté, énergique et sourire aux lèvres. Toujours aussi avenant et sympathique, il commence un show que nous ne sommes pas prêts d’oublier. En effet, pour ce nouveau spectacle, Kamel a collaboré avec Don Wayne, l’un des plus grands consultants en magie qui a travaillé plus de 20 ans avec le célèbre David Copperfield.

Adultes et enfants conquis

Le public est toujours aussi hétérogène. Les enfants sont très nombreux à venir voir l’artiste. Comme moi, ils sont impatients de découvrir les nouveaux tours concoctés par l’illusionniste. Et c’est sans surprise que la magie opère encore une fois.
Nous retrouvons certains tours comme le tirage du loto par des infos données par le public, la téléportation d’un hamster, de la neige en papier. Ultra concentrée, je me focalise sur l’artiste, convaincue que je vais enfin découvrir l’astuce mais rien à faire, Kamel est vraiment très doué.

Kamel le Magicien
photo ANDRE D.

Tous les talents !

Les ingrédients qui ont fait le succès de son dernier spectacle sont toujours au rendez-vous : générosité, complicité, interaction avec son public, notamment les enfants, tours de magie et illusion, danse effrénée dont la fin me laissera perplexe ! Il nous réserve quelques grandes surprises que je me garderai de révéler. Nous oscillons entre admiration et questionnement. Ses tours de cartes sont toujours aussi époustouflants. Kamel est vraiment impressionnant dans ce domaine qui aura d’ailleurs fait son succès lors de son passage à Canal +.
Petits et grands sont conquis par les prouesses du magicien et applaudissent avec entrain à la fin de chaque tour. Les enfants choisis au hasard par Kamel participent avec bonne humeur et complicité. L’artiste est talentueux et généreux, il n’y a pas de doute.
Nous repartons conquis, des questions plein la tête. Kamel est définitivement plus fort que nous !

by Caroline 

Kamel le Magicien

à Bobino
14-20 Rue de la Gaité
75014 Paris

du jeudi au samedi à 21h
matinées : samedi à 16h30
dimanche à 15h30

site officiel : www.kamellemagicien.biz

Share