Le Big Show : rires, talents et révélations au Théâtre Le Bout !

À toi, le Parisien qui loupe les barbecues à la campagne et les châteaux de sable sur la plage en ce merveilleux mois d’août caniculaire, enfile ton bonnet et tes bottes ! Rendez-vous au Théâtre Le Bout où l’Ecole du One Man Show à Paris te propose un concours d’humoristes en live dont tu es le jury. Le Big Show c’est un spectacle différent chaque soir où s’expriment les futurs talents de demain et autant vous le dire tout de suite : vous allez succomber !

Le Big Show

Dès l’arrivée, le spectacle commence. Nous rencontrons la pétillante Charlotte Boisselier fière de ses origines savoyardes et le boute-en-train Damien Buffet qui, en plus de jouer sur scène, gèrent l’installation du public et l’animation de la soirée. L’ambiance est chaleureuse, conviviale et détendue. Parfait pour se mettre dans le bain. Deux chapeaux nous sont distribués.

Au gré du hasard, et d’une main chaste du public, les élèves humoristes sont scindés en deux équipes. Chaque apprenti s’élance alors sur scène afin de nous séduire avec un sketch de cinq minutes. À l’issue de quoi, le public décide de l’équipe qui poursuivra la deuxième manche.

Place à un nouveau sketch pour Charlotte, Damien, la pittoresque Priscille Aquila et la rayonnante Charlotte Juliette Landes ! Dans une ambiance complice et heureuse, ils se donnent à fond pour nous faire rire et nous leur rendons bien !

Le big Show

Un lancer de chapeaux permettra de les départager. Ce soir, c’est le bogosse Romain Harel (dont le sulfureux déhanché a déchaîné la salle) qui remporte le trophée avec le récit épique de ses jobs passés et obtient une ultime récompense : le droit de nous jouer un troisième sketch !

Ce qui ressort le plus de ce show c’est la dynamique et la solidarité du groupe. Ils s’éclatent sans esprit de compétition. C’est franchement drôle et chacun y trouvera son compte. Ils savent entraîner le public dans leur folie humoristique et nous adorons ça !

Pire… Nous en redemandons ! Ça tombe bien, il y a trente élèves humoristes dans la troupe. Ils se relaient tous les soirs. On vous le disait, chaque spectacle est unique. Vous avez eu un coup de cœur pour la solaire Chloé FleurieFanny Wolff aux mimiques délicieuses ou Matthieu Brillard et ses expériences borderlines ? N’hésitez pas à revenir un autre soir et votez pour eux qu’ils puissent vous en montrer un peu plus !

by Jean-Philippe 

Le Big show

Le Big Show

jusqu’au 26 août 2017

du mercredi au samedi à 20h

Théâtre Le Bout
6 rue Frochot
75009 Paris
Tél. : 01 42 85 11 88

Share

Photo du mois #65 : Effet gyroscopique

Chaque mois, les blogueurs et blogueuses qui participent à la Photo du Mois publient une photo en fonction d’un thème. Toutes les photos sont publiées sur les blogs respectifs des participants le 15 de chaque mois à midi, heure de Paris.

Le thème de ce mois choisi par CécileP est : effet gyroscopique.

Je n’ai jamais séché autant devant un thème.
Et c’est au Jardin des Tuileries, en pleine fête foraine estivale, qu’il me semble avoir aperçu un effet gyroscopique en pleine hauteur, Ce manège aérien offre une vue sensationnelle sur Paris à celles et ceux qui ne souffrent pas de vertige.

effet gyroscopique
Pour découvrir tous les autres effets visuels, un tour de blogs s’impose :
Magouille, Frédéric, écri’turbulente, CécileP, Giselle 43, Philisine Cave, Lavandine83, Lavandine, Escribouillages, Krn, La Tribu de Chacha, Gilsoub, Morgane Byloos Photography, Aude, Mamysoren, Josiane, DelphineF, El Padawan, Gine, Alban, Lau* des montagnes, magda627, Laurent Nicolas, Kellya, Sous mon arbre, Shandara, Mirovinben, Philae, Renepaulhenry, Chiffons and Co, Lilousoleil, Christophe, Pat, Xoliv’, BiGBuGS, François le Niçois, Brindille, Amartia, Céline in Paris, Blogoth67, J’habite à Waterford, Danièle.B, Cara, Nicky, Akaieric, Pilisi, Lyonelk, Tambour Major, La Fille de l’Air, Cricriyom from Paris

Share

Les Faux British au Saint Georges : incroyablement jouissif !

Pourquoi attendre pour s’offrir une dose de rires XXL ? Les Faux British, la comédie catastrophique, ne fait pas de pause depuis qu’elle est à l’affiche du Théâtre Saint Georges.
La nouvelle distribution est excellente, courez-y avant de succomber au Gros diamant du Prince Ludwig au Théâtre du Gymnase.

Les Faux british

Les Faux British : une équipe gagnante ! 

Le talent d’écriture du trio Henry Lewis, Henry Shields et Jonathan Sayer est à la hauteur d’un Thé à la menthe ou t’es citron, voire le surpasse.
Aucun temps mort, aucune envie de regarder sa montre.
On serait presque pris de spasmes tellement le rythme est effréné, les quiproquos s’enchaînent. On se prend à angoisser même pour les comédiens (les vrais) qui sont capables de cascades, d’accent improbable, de jeu très approximatif.
Avant tout, il faut être un très bon acteur pour jouer aussi mal avec brio !

Une pièce dans la pièce

La troupe de comédiens amateurs devant nous tentent de donner en représentation une enquête policière qui semblerait être signée Conan Doyle. Il y a un manoir, un meurtre, du suspense, de la passion.
Le tout est relevé par un décor bancal, des accessoires manquants, des bruitages inutiles et laborieux. C’est de l’amateurisme pur et qu’est-ce que c’est poilant !

Bref, la mécanique prend l’eau et le bordel débute très vite.  Alors il suffit d’une porte qui ne s’ouvre pas et c’est la cata. Tout va s’enchainer telle un grand 8 avec de magnifiques envolées et des descentes vertigineuses. On reste agripper à nos sièges.

On rit d’un bout à l’autre de la pièce.  Les Faux British est un chef d’œuvre d’humour.
Totalement inadaptable au cinéma, il faut donc foncer le découvrir en live !

Et bonne nouvelle : il n’y a pas d’âge pour succomber au charme très particulier des Faux British.

Les Faux British

Les Faux British

de : Henry Lewis, Henry Shields et Jonathan Sayer
Adaptation :
Gwen Aduh et Miren Pradier
Mise en scène :
Gwen Aduh
Avec (en alternance) : Gwen Aduh, Sandra Valentin, Christophe de Mareuil, Dominique Bastien, Henri Costa, Herrade Von Meier, Jean-Pascal Abribat, Lula Hugot, Michel Cremades, Michel Scotto Di Carlo, Yann de Monterno, Jean-Pascal Abribat, Yann Papin, Virginie Gritten

du mardi au vendredi à 20h30
samedi : 18h et 21h

51 rue Saint-Georges
75009 Paris
Share

Imagine Van Gogh @ La Villette : sublimer Vincent en 360°

La Grande halle de la Villette s’ouvre à l’art en grand format, cet été. Projection 360 degrés d’une sélection impressionnante d’œuvres du génial Vincent. Imagine Van Gogh est une expérience à vivre en famille, entre amis ou en solo, l’important est d’en prendre plein les yeux !
Une belle occasion aussi de rappeler que l’artiste autodidacte était heureux quand il peignait.

Imagine Van Gogh

Imagine Van Gogh

30 minutes de magie picturale

L’exposition immersive Imagine Van Gogh dure 30 minutes, mais il est possible de voir la boucle d’images autant de fois que l’on souhaite. Les détails sont riches, les associations de toiles (libérées de leur cadre) entre elles pertinentes et la bande-son suffisamment captivante pour nous extraire du monde réel. Sachant que la plupart des œuvres ne sont pas montrées en leur entier, elles sont divisées sur la série d’écrans. C’est à nous de recréer la toile.

Assis à même le sol ou sur les poufs rouge passion à l’étage, déambulant entre les écrans, chacun à son approche de l’œuvre exceptionnellement gigantesque du peintre.
Plus de 200 d’œuvres peintes en France nous font face d’Arles à Saint Rémy de Provence pour finir par Auvers sur Oise.

Les deux concepteurs-réalisateurs, Annabelle Mauger et Julien Baron, n’ont pas voulu imposer de parcours, c’est à chacun-chacune d’inventer son Van Gogh, de faire sa propre expérience et de composer son œuvre, à la manière d’un voyage.

Imagine Van Gogh

Imagine Van Gogh

« C’est le spectacle de tout le monde ! »
Aucun public n’est exclu. Tous les âges peuvent apprécier, aimer, adorer, se passionner. Il n’est pas nécessaire d’avoir une connaissance des arts approfondie.
Annabelle et Julien nous ont confiés que des visiteurs déficients visuels ou auditifs venaient et ressentaient aussi des choses.

Certains parfois imaginent une autre bande-son, comme une petite fille sur les images de la plage de Saint Marie de la Marie qui propose à la réalisatrice : « tu devrais mettre Coco Câline de Julien Doré ! », alors qu’un caméraman de BFM TV en plein tournage suggérait une déflagration d’Arcade Fire.
Alors que d’autres n’ont qu’une envie en sortant de la Villette : retourner au Musée d’Orsay.
On peut tous se réapproprier les images fortes du peintre.

Imagine Van Gogh est hypnotique, captivant, sublime, intense.

Conseil : ne pas oublier son appareil photo pour faire des photos sensationnelles !

Imagine Van Gogh

Imagine Van Gogh

Imagine Van Gogh

jusqu’au 10 septembre 2017

ouvert tous les jours de 10h à 19h
nocturnes le samedi jusqu’à 22h

à la Grande halle de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
75019 PARIS

Site officiel : imagine-van-gogh

Share

Monnaie de Paris : captivant renouveau de la + ancienne entreprise

Depuis près de douze siècles, la Monnaie de Paris fait fi de toute l’instabilité politique et historique de la France : elle frappe sans discontinuer sa monnaie. Pour pérenniser son identité en s’inscrivant dans son époque, l’institution très secrète du quai de Conti a souhaité s’ouvrir au monde. Elle partage et transmet son patrimoine remarquable qui lui octroie ce savoir-faire inégalé.

Monnaie de ParisMonnaie de Paris
Monnaie de Paris : projet pour une renaissance

Afin de faire face à un déclin progressif, la Monnaie de Paris a décidé de se réinventer une nouvelle fois à travers le projet MétaLmorphose.

L’Hôtel de la Monnaie, datant de 1775, fait peau neuve avec la création d’un parcours public dans les bâtiments historiques. La percée de promenades extérieures de part en part, un nouveau jardin et trois cours intérieures feront de ce lieu mythique un espace ouvert pour tous en plein cœur de Paris. Vous y trouverez même des ruches sur les toits !

La culture trouvera dans le palais néo-classique un nouvel écrin avec la rénovation du musée de la monnaie et la présentation de nouvelles pièces inédites issues des collections historiques privées. Elles viendront s’ajouter aux expositions temporaires d’artistes contemporains. D’un point de vue gustatif, Guy Savoy enchante nos papilles avec un restaurant trois étoiles et bientôt une brasserie « MétaLcafé ». Enfin, un concept store avec des marques représentant l’art de vivre ou la culture à la française viendra compléter l’ensemble.

Monnaie de ParisMonnaie de ParisMonnaie de Paris

La découverte des ateliers d’art

Mais nous attendions avec impatience la rencontre avec les artisans qui font battre le cœur de ce lieu historique. Leur savoir-faire unique pour magnifier le métal se dévoile peu à peu sous nos yeux.

Yves Sampo, chef de l’atelier gravure, nous initie avec bienveillance et fierté au processus créatif des différents ouvrages de collection du dessin originel jusqu’au gabarit en laiton. Le ressenti que nous avons face à son plaisir de transmettre est évident.

S’ensuit alors la découverte du grand monnayage (endroit où est frappée la monnaie). Vous êtes ébahis par la beauté du lieu. Vous sortez bien vite de la contemplation quand se met en route la presse avec sa saisissante force de frappe (jusqu’à mille tonnes !). Le sol tremble. C’est assez impressionnant…

En place depuis 241 ans, l’élégante Statue de la Fortune a reçu sa première cure de jouvence ! Érigée au centre de l’établissement, elle en est la maîtresse des lieux. Ses attributions sont : gardienne de la frappe monétaire, du contrôle des monnaies et de la prospérité. La restauration lui a rendu son panache après moult recherches sur les transformations qu’elle a pu subir afin de se rapprocher le plus possible de son aspect initial. C’est réussi !

Direction l’aile Mansart ! Œuvre de jeunesse de Jules Hardouin-Mansart. Cet hôtel particulier abrite l’atelier de bijouterie et d’émaillage ainsi qu’une fonderie d’art. En effet, outre sa fonction régalienne, la Monnaie de Paris produit également des pièces de collection (dont le sou fétiche de Picsou : F-A-N !), des médailles (dont la légion d’honneur), des bronzes mais aussi des demandes plus particulières, quelles soient publiques ou privées.

La renommée de la Monnaie de Paris est telle qu’elle remporte même des appels d’offre pour frapper la monnaie de pays étrangers. Une fois que vous avez vu avec quelle passion les artisans exercent leur profession, la qualité reconnue de leur travail est indiscutable.

Allez-vite (re)découvrir cet endroit qui poursuit son histoire. Rendez-vous dans douze siècles ? 😉

by Jean-Philippe

Monnaie de Paris

Monnaie de Paris

La Monnaie de Paris
11, Quai de Conti
75006 Paris
Tél : 01 40 46 56 66
site : www.monnaiedeparis.fr

Share

Le Manoir de H.H.Holmes : une aventure ÉNORME @ Escape Hunt Bordeaux

Retour chez Escape Hunt à Bordeaux pour découvrir la toute nouvelle salle : le Manoir de H. H. Holmes.
USofParis devient de plus en plus exigeant, le niveau des escape games augmentant à vitesse grand V.
Alors cette salle, ouverte depuis juin dernier, se targuant de 35 % de réussite nous intrigue forcément. Notre game master restant très énigmatique durant la présentation, on a hâte ! Mais la crainte de ne pas s’en sortir est palpable. Qui est ce fameux H. H .Holmes ?

H.H.Holmes

L’hôtel de H.H.Holmes

Une fois dans le décor spectaculaire de ce vieil hall d’hôtel de la fin du XIXe siècle, notre game master n’est pas très loquace.
A nous de reconstituer notre équipe, car oui qui dit hôtel, dit chambres et occupants répartis…

On hésite à dévoiler plus de l’intrigue, même si vous trouverez des indices partout sur la toile.

H.H.Holmes
Mais le Manoir de H.H.Holmes s’inspire de faits réels vraiment glaçants et aussi totalement subjuguants pour l’époque. Un vrai polar horrifique.

Avant de continuer, il faut dire que cette histoire est fortement déconseillée pour une première expérience d’escape game et aux équipes qui n’ont pas encore vécu une aventure en groupe. Vous ne sortiriez pas et risqueriez de ne pas prendre votre pied.

H.H.Holmes vs USofParis

On ne va pas créer un suspense plus long. On s’en est sorti, en un beau 48 min d’ailleurs !
Avec  un premier indice au bout d’une 1/2 heure de jeu, on n’a pas à rougir. Même si on n’a fait l’impasse durant 10 minutes sur un point précis. 10 minutes que l’on n’a pas vu passer d’ailleurs, comme l’heure de jeu ! Vraiment prenante cette aventure.

H.H.Holmes

1er constat : l’enquête est proposée pour 6 à 8 joueurs.
Nous avons fait le choix de jouer à 6. Et pour être clair : être 8, c’est trop !
Sinon cette enquête est juste dingue.

Impressions de notre team

L’ambiance lobby de vieux manoir est très réaliste. La hauteur sous plafond est hallucinante.
Le jeu est hyper fluide. Les énigmes s’enchainent les unes avec les autres, bien en rythme. Aucune baisse de régime.

Dans notre équipe, pour les plus novices c’est « une expérience inédite sur le principe de collaboration. Dans un rythme soutenu, il y a des énigmes dans tous les sens, pour tous les goûts (les matheux, comme les manuels ou techniques). Une expérience conviviale qui maintient en haleine jusqu’à la sortie. »

Pour un joueur plus expérimenté : « sans indice, on peut y arriver ! » Et surtout « chacun trouve une occupation pendant que les autres sont sur une énigme« .

H.H.Holmes

Un autre retiendra : « on n’a pas eu le temps de s’engueuler, on était tous à fond. L’intrigue fait appel à une collaboration intense et différente des autres aventures. Nos jours étaient comptés mais notre solidarité nous a sauvés. »

Notre perle d’idée la plus loufoque durant cette histoire sera : « Je compte les cafards ? »

Comme toute salle majeure, H. H. Holmes est forcément « très originale, très conviviale » mais « demande une coordination d’équipe intense« .

Le dernier escape game qui nous avait autant bluffé était celui du Professeur Lock : Le casse du siècle !
Le Manoir de H.H.Holmes est bien à sa hauteur.

H.H.Holmes

Une conception en forme de tour du monde

Même si Escape Hunt est une franchise, chaque établissement est indépendant et crée ses propres scénarios. De fait, chaque enseigne offre des histoires qui lui sont propres.

L’équipe d’Escape Hunt Bordeaux – composée de trois associés Tarek, Bruno et Jean-Baptiste et un manager – a pris le temps afin de mettre en œuvre cette aventure.
Russie et Japon : une sorte de mini-tour du monde des jeux d’évasion.

Même si le Japon est la nation créatrice des escape games, les aventures sont restées à un stade primaire de jeu. L’engouement ne s’est pas fait au pays du soleil levant.

C’est donc Moscou qui a bluffé l’équipée bordelaise.
300 salles, des jeux qui se passent de cadenas, qui font la part belle aux mécanismes et aux gadgets : au WAOUH, en somme.
Une tendance largement suivie en Europe.
Au dire de Joris, le manager de la salle de Bordeaux, en Russie « les décors, c’est Hollywood !« .  En mettre plein la vue, impressionner et donner le plaisir de jouer.
En 3 jours, la team d’Escape Hunt Bordeaux a pris part à 12 énigmes, et en a réussi 9, toutes en anglais.

De ce road trip de gamers, ils y ont puisé l’inspiration pour les décors, certains mécanismes et pièges.
C’est après leur expérience à Moscou que le choix a été fait de séparer les joueurs au début de l’histoire pour plus de fun.
Mais chut, on n’a rien dit !

H.H.Holmes

H. H. Holmes : 60 m² d’intrigues

Il aura fallu 3 mois à Escape Hunt Bordeaux pour parfaire le scénario, tout en développant en parallèle les 3 autres prévus pour le nouveau local.

A l’étage, les 60 m²de bureaux ont été démolis pour faire place net à cet hôtel du XIXe siècle. Soit une surface 3 fois plus grande que pour les autres histoires. La majeure partie du décor a été conçue par un décorateur de cinéma.

Ouvert depuis cette fin juin 2017, le Manoir de H.H.Holmes a bien évidement été testé par les game masters d’Escape Hunt Bordeaux.
Sur les 5 équipes qui ont tenté de résoudre le mystère, seules 2 sont sortie à temps.

H.H.Holmes

Les coups de cœur de Joris

A la fin de notre partie, on n’a pas hésité à demander à Joris ses coups de cœur d’escape game.

  • Claustrophobia : une licence russe qui vient d’installer une antenne à Paris
  • Énigma (à Toulouse) qui a une histoire de zombies au top
  • Tête chercheuse : à Lacanau et particulièrement avec sa salle Pixel. Des énigmes courtes (30 min) mais qui dépotent.

Escape Hunt Bordeaux

4 aventures exclusives

du lundi au dimanche, de 10h à 23h

5, rue Pierre Loti
33 800 Bordeaux

Share

Gerbes d’amour : Constance déchainée au Grand Point Virgule !

Après Partouze Sentimentale, Constance brille avec un max de love, des beats et de l’humour corrosif à souhait avec Gerbes d’Amour au Grand Point Virgule à partir du 14 novembre.
Notre petite beauté comique se met, pour l’occasion, au chant. Et ça pulse à mort !
Que Giedré soit prévenue, elle a une vraie concurrente, en beaucoup plus féroce. 

Gerbes d'amour

Constance est capable de tout !

On savait la trentenaire redoutable en matière d’humour noir, très noir, en situations qui font déglutir de travers et en poil à gratter puissance 1000.
Constance est vraiment capable de tout et même de s’autoproduire ! Adieu le confort d’une production toute dédiée à son artiste. Constance s’émancipe avec ce spectacle et emmène dans son nouveau dérapage contrôlé une complice : Marie Reno. 

Avec la musicienne-chanteuse, elle goûte avec toujours plus d’intensité aux joies de la scène, mais cette fois en duo, après 10 ans de solo sur toutes les scènes de France. 

Gerbes d'amour

Ptit chat, pute, princesse, Picarde, fêtarde… 

Constance excelle dans l’art de se costumer, de surprendre à chaque fois, de se dégueulasser la tronche pour les besoins de la vanne.
Didier Super, le metteur en scène de Gerbes d’Amour, a eu la géniale idée du paravent noir. Cette fois, l’artiste ne quitte plus la scène pour changer de costume.
Ce qui nous donne droit aux apartés de très haute volée que l’on mérite.
« Artiste pute, produit de consommation » ouvre le spectacle. Constance n’a une nouvelle fois pas froid aux yeux, ni aux cuisses. Ce shorty lui va si bien.
Cette chanson fait penser à ces Youtubeuses capables d’émerveiller avec leur dernier masque de beauté, d’émouvoir avec leurs petits tracas (« un twittos a été trop méchant avec moi hier« ), tout en n’oubliant pas d’encaisser les virements bancaires pour les nombreux placements produits dans leurs vidéos.
Cute à mort ! Ou plutôt so 2016 ! 

Mais Gerbes d’Amour c’est aussi un max de love avec le public. Constance excelle dans la pleine communion avec ses spectateurs, quitte à en « maltraiter » un au passage. 

Du love en chanson : la nouvelle princesse qu’elle campe est irrésistible, comme sa mère de famille au coup de main exceptionnel. 

A la sortie du spectacle, on ne regardera plus les saisons comme avant (le printemps, l’été, quelles emmerdes !), on aura un mal à oublier cette délicieuse illustration d’une famille picarde très particulière, sans parler de la soirée de beuverie avec gros dommages collatéraux. 

Gerbes d’Amour :

C’est des beats dans ton body, de l’humour qui tâche mais pas autant qu’un verre de vin rouge, c’est une soirée de fête totalement déconnante mais sans la gueule de bois.
C‘est une blonde qui dégomme tout et une brune qui vous achève avec doigté au piano ou en guitare.
Un spectacle recommandé pour tous les couples, les célibataires. Et encore plus si t’es déprimé(e) et que tu sors d’un burn-out. 

Germes d’Amour
le nouveau spectacle de Constance
avec Marie Reno
mise en scène : Didier Super

du 14 novembre 2017 au 24 avril 2018

tous les mardis à 19h45

au Grand Point Virgule
8 bis rue de l’Arrivée
75015 PARIS

Share

Les Coquettes : divines, piquantes & pétillantes @ Grand Point Virgule

Un trio de girls qui renouvelle la chanson française à texte, sans tomber dans les travers d’un Vincent Delerm, d’un Bénabar ou d’une Linda Lemay. Trois petites tornades en robe qui, les trois réunies, sont captables de soulever une salle entière (Le Grand Point Virgule à Montparnasse).

Les Coquettes sont attachantes, bitcheuses à mort et tordantes à souhait.

Les Coquettes

Marie, Lola et Juliette sont les Coquettes !
Le rideau s’ouvre et apparaissent trois femmes succulentes, pulpeuses et gracieuses alias Les Coquettes. Vous les avez sûrement déjà entraperçues : Marie, croisée dans Nos chers voisins et dans de nombreuses comédies musicales tout comme Lola qui nous a laissé un souvenir inégalé dans Love Circus et Juliette rencontrée dans Le Soldat Rose.

Une amitié assumée et une langue bien pendue qui se transcrivent dans une écriture de texte osée et engagée avec une mise en scène acidulée. Toutes les chansons sont accompagnées par un musicien italien avec lequel elles sont hyper complices.

De la chanson, du rire, des Louboutin

Tour à tour, elles sont amies pour la vie, ennemies, râleuses-mauvaises-graines, séductrices quand il s’agit d’allumer le mec du premier rang.
Leurs envies, leurs passions, leurs charmes… elles dévoilent tout pour notre plus grand plaisir. Un spectacle de femmes pour femme ? Pas du tout ! Des tenues rouges et roses éveillent en nous une passion assumée et généreuse tout comme la transparence des décolletés.

Alors on ouvre grand les yeux et les oreilles, et surtout on sort les doigts du *** pour apprécier la fessée du dimanche soir que nous proposent les trois coquettes coquines. Messieurs, à vos calepins… on prend des notes et surtout on met en pratique tous les conseils donnés par notre trio. Avec Les Coquettes, votre vie sexuelle débridée va être remise en ordre avec douceur.

Des choubidous et du trash

Chacune d’entre elles rompt avec le cliché qui leur collerait à la peau : la blonde, la pestouille, la ronde. Elles nous invitent donc à une grande réflexion sur l’apparence et le paraître, tout en chantant des choubidous choubidous à tue-tête.

Peut-on parler du suicide dans une jolie chanson ? Oui, le défi est relevé ! « Mais chut, on n’en parle pas ! » vous diront-elles. Beaucoup de sujets – trash qui tachent – viennent ainsi ponctuer le spectacle lors de ces moments intimes où elles nous rejoignent comme pour nous susurrer des confidences. Ce sont à chaque fois des petites merveilles textuelles d’une inventivité folle.

Peut-on parler de tous les sujets entre copines ? Hummmmm pas forcément vous répondront-elles ! En effet peut-on dire à sa super copine qu’on adore sa chatte ? Et bien non, sauf si on invente un nouveau mot. C’est chose faite avec ce spectacle.

Les Coquettes sont définitivement toutes les femmes de ta vie, avec ou sans Louboutin.

Les Coquettes

LES COQUETTES
avec Juliette Faucon, Lola Cès et Marie Facundo


Reprise le 31 août 2017

du mercredi au samedi à 19h45

au Grand Point Virgule
8 bis, rue de l’Arrivée
75015 PARIS

site officiel : lescoquettessurinternet.com

Share

C’est Moi Qui Fabrique : à la rencontre des salariés de Nescafé à Dieppe

La quête du consommateur d’aujourd’hui pourrait se résumer ainsi : transparence, sincérité, intégrité et authenticité. Nestlé France semble avoir compris l’importance du dialogue. Par l’opération C’est moi qui fabrique, le groupe nous ouvre les portes de ses usines françaises* avec une initiative atypique et appréciable. Rendez-vous directement sur les lignes de production avec les collaborateurs de Nescafé afin de partager leur quotidien. Une approche novatrice de l’industrie agroalimentaire afin de mieux comprendre ce que l’on consomme. Retour sur une rencontre inédite !

 

C'est moi qui fabrique

Nescafé à Dieppe : Une usine, des hommes, une histoire…

Implanté depuis plus de 40 ans sur ce site, Nestlé fabrique un de ses produits phare dont 5 500 tasses sont bues chaque seconde à travers le monde : le « Nescafé Spécial Filtre ». Mais comment est obtenu ce café soluble, si connu de nos foyers ?

C’est Siobhan, responsable de l’usine, qui va nous raconter l’histoire des grains de café vert qui vont devenir du café soluble.

Tout débute avec l’arrivée par Le Havre de grands containers chargés de café vert Robusta (corsé et puissant) et Arabica (fin, aux arômes plus développés) en provenance de différents pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine. Les effluves qui émanent du café vert sont bruts, d’origine végétale, assez surprenants.
C'est moi qui fabriqueDes contrôles de qualité sont réalisés en laboratoire pour chaque lot reçu avant son utilisation. S’ensuit alors la recherche de la combinaison idéale entre l’Arabica et le Robusta afin de garantir un arôme constant aux utilisateurs du « Nescafé Spécial Filtre ».

Après torréfaction, le café devient « rôti » et est moulu. Une infusion sous pression est réalisée pour obtenir un extrait de café très concentré. Il va alors être séché selon la texture désirée : à 350 degrés environ pour un café en poudre dit « atomisé » (retrouvé dans les dosettes ou Ricoré) soit à froid, où il est congelé puis broyé avant d’être lyophilisé afin de devenir soluble.

Soucieux de valoriser ses déchets tout en réduisant son empreinte environnementale, l’usine s’est équipée d’une chaudière biomasse fonctionnant au marc de café et au bois. Bon point pour la planète !

C'est moi qui fabriqueC'est moi qui fabrique

#Cestmoiquifabrique : La pratique dans les ateliers

À chaque étape son contrôle. On ne rigole pas chez Nestlé ! Avec Denise, consommatrice aguerrie et dynamique, nous avons rejoint Sophie sur les chaînes de conditionnement. Elle vérifie l’intégrité puis l’étanchéité du couvercle et de l’opercule assurant une atmosphère protectrice au café. Après avoir pris 2 flacons au hasard, nous contrôlons également que le poids soit bien celui désiré. Il y a une marge de plus ou moins 2 grammes. Cette opération s’effectue toutes les 5 minutes.

C'est moi qui fabrique

Nous avons beaucoup ri avec Sophie et Denise car, sous une apparente facilité, il faut de la technique pour attraper les flacons qui défilent au rythme soutenu de 300 par minute !

Puis, direction le laboratoire où nous retrouvons Alexandra pour le tri du café. Lorsque les containers arrivent à Dieppe, un échantillon est prélevé pour assurer la qualité des grains. Il faut tout de même 20 minutes pour vérifier 100 grammes de café vert. Chaque grain est méticuleusement inspecté pour éliminer ceux qui sont abîmés, cassés, trop légers ou piqués. Selon le pourcentage de perte, le lot pourra être utilisé ou renvoyé. À la sortie de l’atelier, je ne vous raconte pas les maux de tête…

Afin de clôturer la journée, nous avons eu droit à un test pour évaluer nos compétences acquises : reconnaître entre deux tasses l’Arabica et le Robusta. Test remporté haut la main ! (J’ai triché, Guillaume de Nescafé m’a aidé mais chut…)

Ce que je retiens de cette journée, ce sont des personnes passionnées, heureuses de partager leur savoir-faire et leur expérience. C’était vraiment interactif, touchant et captivant de pouvoir échanger avec eux. L’attachement des collaborateurs pour leur entreprise est flagrant. J’en ai vu certains prendre leur poste en chantant et en souriant, pourtant les conditions de travail sont assez difficiles…
C'est moi qui fabrique
Désormais, lorsque je prendrai un « Nescafé Spécial Filtre », je penserai au rire d’Alexandra, à l’accent Irlandais de Siobhan, à la dextérité de Sophie, aux mots d’Anne… Et à toutes les personnes qui font l’âme de ce grand groupe !

Un véritable plaisir de partager ces moments avec les blogueuses Marion, Laure, Sophie et Alexiane 🙂 Merci beaucoup Anaïs et Nestlé !

by Jean-Philippe


* Nescafé à Dieppe, Vittel à Vittel, Mousline à Rosières en Santerre, NaturNes à Arches et Purina à Veauche.

Share

Un nouveau fromage pour être tout chèvre cet été !

En plein été, on a tous besoin d’un peu de fraicheur et de légèreté dans nos assiettes.
Ce soir de juin, attablé avec des collègues blogueurs et blogueuses, nous avons dégusté quelques recettes créées autour du nouveau fromage de chèvre fouetté Soignon. Pour satisfaire nos papilles, c’est Olivier de Papa en cuisine qui s’est mis aux fourneaux.

Côté produit, ce fouetté de chèvre Soignon se rapproche grandement des préparations d’une autre coopérative : Paysans Bretons et sa gamme Madame Loik, mais avec un peu plus de goût racé caprin.

SoignonSi vous n’aimez pas le fromage, vous allez aimer ce chèvre !:-D

Pour toutes les papilles
Chaud, froid, avec de la viande ou du poisson, ce nouveau fouetté made by Soignon, s’accorde à toutes les saveurs de l’été.

Papa en cuisine nous a proposé des variantes froides et chaudes comme avec ces Cuillères apéro saumon ou jambon cru.

soignonOu encore cette Panna Cotta légère et vraiment gouteuse. Un mix fromagé qui ravira vos convives pour des apéros plus aériens et un peu plus twist.

Soignon

L’autre plat novateur d’Olivier : le cheesecake pistache et chèvre.
Un mélange sucré-salé plutôt étrange sur le papier. Mais celui-ci donne un résultat extrêmement savoureux en bouche. Le chèvre n’explose pas le goût, il adoucit même la préparation.
A tester pour réduire votre taux de sucre dans les desserts.

Soignon

Fouetté chèvre Soignon : le test perso

On a bien sûr tenté d’allier cette préparation à notre vie quotidienne.
On vous propose trois déclinaisons..

Le roulé chaud jambon ou poulet
Pour les pressés ou ceux qui sont surbookés, tartinez une ou deux tranches de jambon ou blanc de poulet de ce fouetté. Roulez le tout, un petit passage à la poêle pour faire chauffer et faire fondre le fromage. Et le tour est joué. A agrémenter de légumes, de pommes de terre poêlées ou de pâtes, suivant vos goûts.

La sauce pour dips apéro
Vous en avez marre de la mayo et des sauces toutes prêtes pour vos apéros ? Quelques cuillères de chèvre (nature ou ail et fines herbes) mélangées à un peu de crème et des herbes aromatiques vous donneront une sauce extra pour vos dips de concombre,  carotte ou chou-fleur.

Le plus simple
Le meilleur est parfois le plus simple : une belle tranche de pain frais, un couteau. Une tartine gourmande…

A vous d’inventer vos propres recettes mais vous pouvez aussi retrouver toutes celles de cet article et beaucoup d’autres sur le site Soignon.

Share

Blog Paris – La capitale autrement WITH TIPS IN ENGLISH !

Translate »